My WICC story by Lise Gauvin, WICC Member at Large

I am a proud Francophone who was born in the Ottawa area (at home) and currently live in Nepean, ON.  After grade 13, I trained as a teacher but found my career calling in public service and then staffing, eventually working for the RCMP. Many Public Service Human Resources advisors for the latter are in stand-alone positions, and so my support was appreciated.

My WICC connection began with attendance at a World Day of Prayer (WDP) service.  I was asked to represent Saint-Bonaventure, my Roman Catholic parish, as part of group 18 in the west end of Ottawa where there are two Francophone churches.  WICC is an ecumenical group and given that my husband was a United Church member, I was already comfortable with this state of being.  I find that the WICC board members are a like-minded group – compassionate and ready to learn about the world.  I look forward to reading We-Connect each month as there are interesting points of view and analysis.

I was invited to consider being a member of the WICC board after my involvement as the French voice for the 2021 World Day of Prayer video.  Cath MacKeil and I already knew each other from World Day of Prayer and a visit to Toronto for the 100th anniversary celebration.  For the WICC board, I am a member of the World Day of Prayer committee and member at large.

I promote WDP via archdiocese meetings and communications. French RC churches are less involved in World Day of Prayer as the first Friday of the month is already taken for a special service. I inform priests about World Day of Prayer, and make sure that congregants are aware of the variety of WDP service options so that they do not feel conflicted with attendance.

I’m inspired by the WICC vision statement: “Restoring hope to women touched by injustice”. It’s reflected in my personal life as past president for the Caldwell Family Centre which is in my parish. I supported the related food bank, lunch and coffee drop-in times, ESL and after school programs and community computer access.  The Caldwell Family Centre, primarily used by women is in a low-income area with many immigrants.

Matthew 5; 13-16, especially verse 16, reminds me of WICC:

13 “You are the salt of the earth. But if the salt loses its saltiness, how can it be made salty again? It is no longer good for anything, except to be thrown out and trampled underfoot. 14 You are the light of the world. A town built on a hill cannot be hidden. 15 Neither do people light a lamp and put it under a bowl. Instead, they put it on its stand, and it gives light to everyone in the house. 16 In the same way, let your light shine before others, that they may see your good deeds and glorify your Father in heaven.” (NIV)

 


Lise Gauvin : Église catholique romaine, membre général du Conseil œcuménique des chrétiennnes du Canada (COCC)

Je suis une fière francophone qui est née dans la région d’Ottawa (à la maison) et je vis actuellement à Nepean, ON. Après la 13e année, j’ai suivi une formation d’enseignante, mais j’ai trouvé ma carrière dans la fonction publique, puis dans la dotation, pour finalement travailler pour la GRC. De nombreux conseillers RH pour ces derniers occupent des postes autonomes, et mon soutien a donc été apprécié.

Ma connexion au COCC a commencé par la participation à un service de la Journée mondiale de prière (WDP). On m’a demandé de représenter Saint-Bonaventure, ma paroisse catholique romaine au sein du groupe 18 dans l’ouest d’Ottawa où il y a deux églises francophones. Le COCC est un groupe œcuménique, et étant donné que mon mari était membre de l’Église Unie, j’étais déjà à l’aise avec cet état d’être. Je trouve que les membres du conseil d’administration de COCC sont un groupe aux vues similaires – compatissants et prêts à en apprendre davantage sur le monde. J’ai hâte de lire We-Connect chaque mois car il y a des points de vue et des analyses intéressants.

J’ai été invité à envisager de devenir membre du conseil d’administration de COCC après mon implication en tant que voix française pour la vidéo de la Journée mondiale de prière 2021. Cath MacKeil et moi nous connaissions déjà depuis la Journée mondiale de prière et une visite à Toronto pour la célébration du 100e anniversaire. Pour le conseil d’administration du COCC, je suis membre du comité de la Journée mondiale de prière et membre en général.

Je fais la promotion de WDP via les réunions et les communications de l’archidiocèse. Les églises RC françaises sont moins impliquées dans la Journée mondiale de prière car le premier vendredi du mois est déjà pris pour un service spécial. J’informe les prêtres de la Journée mondiale de prière et m’assure que les fidèles sont conscients de la variété des options de service WDP afin qu’ils ne se sentent pas en conflit avec la participation.

Je suis inspirée par l’énoncé de vision du COCC : Restaurer l’espoir pour les femmes touchées par l’injustice ». Cela se reflète dans ma vie personnelle en tant qu’ancienne présidente du Centre familial Caldwell qui se trouve dans ma paroisse. J’ai aidé avec la banque alimentaire connexe, les heures d’accueil pour le déjeuner et le café, les programmes « ESL » et parascolaires et l’accès aux ordinateurs de la communauté. Le Centre familial Caldwell, principalement utilisé par les femmes, se trouve dans un quartier à faible revenu avec de nombreux immigrants.

Matthieu 5 ; 13-16, en particulier le verset 16, me rappelle la vocation du COCC:

13 « Tu es le sel de la terre. Mais si le sel perd son goût salé, comment peut-il redevenir salé ? Il ne sert plus à rien, sauf à être jeté dehors et foulé aux pieds.

14  Vous êtes la lumière du monde. Une ville construite sur une colline ne peut pas être cachée. 15 On n’allume pas non plus une lampe et on la met sous un bol. Au lieu de cela, ils l’ont mis sur son support et il éclaire tout le monde dans la maison. 16 De la même manière, que ta lumière brille devant les autres, afin qu’ils voient tes bonnes actions et glorifient ton Père céleste. » (VNI)

 


One comment on “My WICC story by Lise Gauvin, WICC Member at Large

Leave a Reply

Your email address will not be published.